Naza

Naza

L’été 2018 a rassemblé la France grâce à l’engouement pour la Coupe du Monde de football et l’équipe de France. Si cette dernière a permis au grand public de découvrir des joueurs qu’il ne connaissait pas, elle a aussi mis en lumière des artistes qui jusqu’alors n’étaient connus que d’un cercle d’initiés.

Prenez Naza par exemple. Le chanteur né à Amiens, cumulait déjà des centaines de milliers de vues et connaissait un succès grandissant dans le milieu de la musique urbaine grâce à ses singles La Débauche et À Gogo. Des titres extraits de son premier album Incroyable certifié disque d’or seulement quatre mois après sa sortie, sont de parfaits exemples de la musique de Naza. Un subtil mélange de trap et de rumba congolaise, qui donne envie de faire la fête, danser et chanter.

Fort de ce succès, il travaille d’arrachepied sur C’est la loi, son second album. Sorti le 4 mai 2018, le projet compte des apparitions d’Alonzo, Ohmondieusalva, Fally Ipupa ou encore Ninho. Il est porté par le tube P*tain de m*rde qui cumule aujourd’hui presque 30 millions de vues sur YouTube et 20 millions de streams. Un titre aux notes ensoleillées qui devient très vite un hymne.

Il faut attendre juin-juillet 2018 pour que Naza soit propulsé sur le petit écran de la ménagère de moins de 50 ans grâce à Presnel Kipembé. En effet, le défenseur des Bleus s’improvise DJ/ambianceur de l’équipe et joue MMM avant et après chaque match, popularisant les titres du chanteur.

Ainsi des titres comme Sac à dos ou encore Mon Kiki voient leur nombre de vues et de streams dépasser les dizaines de millions sur les plateformes.

Trois semaines après avoir dévoilé C’est la loi, celui qui tient son nom du joueur de football Ronaldo (Ronaldo Luis Nazário de Lima) annonçait la préparation d’un concert à l’Olympia le 30 octobre 2018. Le jour J c’est dans une salle à guichets fermés qu’il se produit en compagnie de ses amis Dadju, MHD, Alonzo, Vegedream, Ninho, Gradur… Un succès phénoménal pour celui qui a réussi à rameuter près de 2000 personnes sur un simple bouche-à-oreille. Pendant 2h30, l’ambiance est à son apogée avec un public survolté qui scande ses paroles et danse jusqu’à ne plus avoir de force.

Affilié à Bomayé Musik, le label de Youssoupha, depuis ses débuts, Naza décide de voler de ses propres ailes et crée son propre label Capricarolesque. Il annonce sa signature chez AllPoints France en juillet 2019. Deux mois après, il dévoile Loin de moi, certifié disque de diamant, sur lequel on découvre une nouvelle facette de Naza – plus romantique et mélancolique – soit les prémices du troisième album. Toujours plus ambitieux, il a mouillé le maillot le 30 octobre de la même année sur la scène du Zénith, à Paris, accompagné de ses musiciens et d’invités surprises dans une salle comble.

En 2020, Naza connaît le meilleur démarrage de sa carrière avec son album Gros bébé aujourd’hui certifié disque d’or. Cet opus connaît un large succès, porté par le tube Joli bébé en duo avec Niska qui permet au chanteur de s’offrir un nouveau disque de diamant.

Aujourd’hui Naza revient en force avec son tout dernier album Big Daddy.

Dates

Pas d'événements

Contact

Booking : Benoit Maume
X